Choisir son extracteur de jus

guide-achat-le97-jus-fruits.jpg

Nombreux sont les magazines et les sites Internet qui ne jurent que par l'extracteur de jus pour fruits et légumes. Ce n'est ni une centrifugeuse, ni un blender, il n'extrait que le jus... Mais, pour s'y retrouver, il est bon de connaître les différences, les avantages et les inconvénients de chacun.

Les conseils pour préserver ou améliorer la santé font l'objet d'une multitude de sites Internet, de magasines, de pages spéciales dans les journaux, voire de spots à la télévision. Parmi les recommandations récurrentes, celle de manger au moins cinq portions de fruits et légumes par jour. C'est ce que préconise le Programme national nutrition santé en France. Et sachez qu'une portion peut prendre la forme d'un bol de soupe, d'un jus de fruits, d'une poignée de haricots verts, d'une poire, d'une banane, etc. Et s'agissant des jus de fruits, ils ne doivent être que pressés ou pur jus.

POURQUOI CINQ FRUITS ET LÉGUMES PAR JOUR ?

Le conseil se base sur les apports journaliers recommandés (AJR), à savoir la quantité nécessaire en vitamines, minéraux et fibres qui satisfasse les besoins de notre organisme. Consommez de préférence des fruits et légumes de saison, conservés si possible à l'air ambiant et peu cuits, et : 
- pour les légumes : pas trop en sauce, mais sous la forme crue, cuits à la vapeur, ou en gratin, soupe, farcis...
- pour les fruits : crus, en compote, au four, en salade, en smoothies, voire en jus même s'il apparaîtrait que fruits et légumes sont meilleurs pour la santé et ont de plus fortes valeurs nutritionnelles quand ils sont consommés entiers.

TROIS APPAREILS POUR TROIS PRÉPARATIONS DIFFÉRENTES

• Pour une préparation contenant fibres, pulpe et jus : le blender. Il découpe et mixe les aliments par rotation de couteaux en acier inoxydable à vitesse variable et les transforme en smoothies ou en purées, voire en jus onctueux qui scompagnent parfois de restes de petits morceaux. Pulpe, fibres et jus se retrouvent donc dans la même préparation.
• Pour séparer le jus du reste du fruit ou du légume : la centrifugeuse. Elle propulse (force centrifuge) les aliments sur les parois d'un tamis, à l'aide d'un disque en métal qui tourne à grande vitesse (3 à 7.000 tours par minute). Le jus est filtré à travers de petits trous et récupéré dans un récipient tandis que les résidus durs restent dans le tamis.
L’extracteur de jus. Il presse les aliments à froid et à basse vitesse à l'aide de la rotation lente d'une ou deux vis sans fin. Il opère ainsi lui aussi une séparation entre les fibres et le jus. 

EXTRACTEUR VS CENTRIFUGEUSE VS BLENDER (OU MIXEUR)

Les propriétés de l’extracteur

Les avantages 

• c'est l'appareil qui produit le plus de jus (il en extrait plus de 90 %). Les résidus de fibres sont quasiment secs • il réalise une séparation totale des fibres et du jus
• il opère à vitesse très lente (50-80 tours par minute) et, de ce fait, ne fait pas monter la température de la préparation
• il permet d'extraire le jus de fruits, de légumes et d'herbes comme le persil pour la réalisation de jus verts
• il est facile à nettoyer (deux à trois minutes suffisent) 
• il est moins bruyant qu'une centrifugeuse
• temps de conservation des jus supérieur
• teneur en nutriment plus élevée les inconvénients
• globalement plus cher que la centrifugeuse
• plus difficile à trouver (sur Internet surtout ou en magasin bio)
• le temps de préparation est plus lent qu'avec une centrifugeuse ou un blender parce qu'il faut découper les aliments. 

Les propriétés du mixeur 

Pour la réalisation de jus au sens strict du termede fruits ou légumes, il n'est possible de comparer que centrifugeuse et extracteur de jus, les blenders réduisant les légumes en purées et les fruits en smoothies). Mais cela étant posé, les mixeurs permettent de conserver les fibres des aliments et c'est peut-être là son principal avantage... 

D'autres arguments sans réels fondements 

Les fabricants ne se gênent pas pour argumenter en faveur des extracteurs de jus, en en faisant l'appareil miracle qui conserve les propriétés des nutriments, des vitamines et autres enzymes. Un argumentaire repris dans la plupart des sites Internet qui fait que les ventes de ces appareils ont " progressé de 47 % au premier trimestre 2016 selon une étude GFK". Mais qu'en est-il vraiment? Que choisir démonte en partie deux des principaux arguments :
• le pressage lent et donc à froid de l’extracteur conserverait l’intégrité des vitamines tandis que la centrifugeuse, tournant à grande vitesse, détruirait les nutriments par production de chaleur. 

Or selon un laboratoire qui a analysé les vitamines et nutriments provenant des trois modes de préparation :
• vitamine C : extracteur de jus et mixeur conservent 100 % de la vitamine C, la centrifugeuse 79 % 
• vitamine K et la vitamine B9 (acide folique) : le mixeur, qui ne retire pas la pulpe des fruits, en restitue 100 % ; la centrifugeuse et l’extracteur moins de 30 % de la vitamine K et environ 50 % de la vitamine B9
• le bêta-carotène : l’extracteur n’en conserve que 28 %, la centrifugeuse 57 % et le mixeur la totalité
• la conservation des enzymes des jus ne serait pas un bon argument. Ces enzymes aurait plutôt tendance à accélérer les pertes en vitamine C au cours du temps, limitant la durée de conservation des jus à quelques jours.
• l'absence de fibres est un plus en facilitant la digestion.
Ce serait tout le contraire, sauf pour les personnes (10 à 20 % de la population) souffrant d’une sensibilité plus importante à certaines fibres et certains oligosaccharides. Nous ne consommerions pas assez de fibres (20 g par jour au lieu des 25 à 35 grammes dont notre corps a besoin). Or ces fibres participent à la baisse du cholestérol sanguin, la réduction des pics de glycémie, à l'amélioration du transit intestinal, au développement du système immunitaire, ou encore à la régulation du poids.