Comment bien acheter sur internet

L'e-commerce, ou vente par Internet interposé, se porte bien et même très bien puisqu'il est en constante progression. Des précautions sont toutefois bonnes à prendre pour repérer les sites frauduleux et sécuriser vos paiements

Selon Médiamétrie, 79% des internautes français (soit 34, millions de Français) achètent sur Internet ce qui, rapporté à la population totale, se traduit par 62% des Français ont acheté en ligne en 2014, l'e.commerce enregistrant ainsi une progression de 10% par rapport à 2013. Ce marché a généré l'envoi de 400 millions de colis en 2014 et chaque acheteur a dépensé en moyenne 1.625 euros pour ses achats en ligne, au cours de cette même année 2014.

D'ailleurs, tout peut être acheté sur le Web, du simple vêtement au voyage autour du monde, du livre à l'ordinateur le plus poussé, d'une place de cinéma à une boite de lessive en poudre... C'est tellement pratique.

Mais attention à ne pas être victime d’une arnaque. Sachez prendre des précautions en terme de choix de site d'achat et de paiement. Et sachez que faire si le produit livré ne correspond pas à ce que vous avez acheté et que l’entreprise ne veut pas vous rembourser...
 

le-guide-de-lachat-sur-internet-2.jpg

Les bonnes raisons d’acheter en ligne 

Ce sont les avantages liés à ce système qui assurent son succès : 
- le prix. D'après l'Autorité de la concurrence (organisme indépendant spécialisé dans l analyse et la régulation de la concurrence sur les marchés), acheter sur internet demeure fréquemment avantageux en termes de prix même en tenant compte des frais de livraison. Pour des achats chers, vérifier quand même auprès des magasins, un simple coup de fil suffit.
- le confort. Les achats se font à partir de chez soi et sont livrés à domicile. De plus, il est possible d'acheter à toute heure et n'importe quel jour 
- une grande palette de produits. Un même site de commerce peut proposer des articles de types extrêmement variés - une comparaison toujours possible. Pour un même produit, il est possible d'un seul clic de souris, de comparer le prix, entre différents sites 
- l'accès aux produits d'occasion. Accessibles seulement dans quelques rares magasins ayant pignon sur rue, les produits d'occasion sont pléthore sur le Net, même sur des sites vendant du neuf et à des prix très avantageux. 
- accès à des produits étrangers introuvables en France (par exemple, des livres en langue étrangère) 
- existence d'un délai d'annulation. La loi garantit un délai minimum de 14 jours pour annuler un achat à distance.  

LES INCONVÉNIENTS DE L’E-COMMERCE 

- achat sur photographies et description (pas de possibilité de voir réellement, de toucher, etc.) 
- prise de risque en matière de paiement 
- risque d'arnaque par site frauduleux 
- coût de livraison parfois élevé au regard du prix du produit.  

Repérer un site de vente frauduleux

Par définition, un site de vente est frauduleux lorsqu'il est conçu pour vous faire passer une commande qu'il n'a pas l'intention de satisfaire et des sites de ce genre il s'en crée chaque jour : 
- il s’agit par exemple d’un faux site prétendant vendre des produits d'une marque, usurpant le nom de celle-ci pour vous attirer, mais ne rien vous livrer 
- il peut aussi s'agir de vous leurrer sur la qualité et de vous livrer un produit bas de gamme loin de valoir de que vous avez payé. Souvent, l'interface de ces sites laisse à désirer : minimaliste à souhait, comportant des fautes d'orthographe ou un mélange d'anglais et de français, etc. Mais certains sont bien faits qu'il s'agisse du nom de domaine (très proche de celui d'une marque connue et réputée) ou de l'interface qui peut être soignée. Conseils 
- ne vous contentez pas de regarder les pages de commande, allez sonder le bas de page, celui qui renvoie sur des liens comme la "Foire aux questions" (FAQs) ou "qui sommes-nous", voire les mentions légales. C'est souvent le grand vide. Assurez-vous que les mentions générales et les conditions de vente sont accessibles, l'adresse physique de la société clairement indiquée avec un moyen de contact (téléphone, email). 
- méfiez-vous des prix très bas, trop bas pour être vrais. Il vous suffit d'aller sur des sites concurrents pour vous faire une idée d'un prix moyen... 
- privilégiez les sites hébergés dans votre pays de résidence, il sera plus facile d'effectuer d’éventuelles poursuites contre le site frauduleux. Pour vérifier le lieu d’hébergement d’un site vous pouvez utiliser des sites comme « whois ». 
- cherchez des commentaires sur le site de vente, que cela soit fait par des sites spécialisés ou sur des forums d’internautes 
- préférez une boutique en ligne que vous connaissez déjà par la renommée ou parce que vous l'avez déjà utilisée.  

VÉRIFIEZ SUR LE SITE WHOIS 

L'AFNIC, association loi de 1901, est en charge, depuis 1997, de la gestion des extensions françaises de l’Internet .FR, .RE, .YT, .WF, .TF et .PM. Elle a créé Whois (contraction de "who is" à savoir "qui est") qui permet d'effectuer des recherches sur les bases de données des noms de domaine se terminant par .fr ou .re ainsi que .tf, .yt, .pm et .wf.

le-guide-de-lachat-sur-internet-3.jpg 

COMMENT PROUVER L’ESCROQUERIE 

La loi stipule que la banque doit rembourser les internautes en cas de vol, de piratage ou de détournement. Si vous avez commandé et payé avec votre carte bancaire sur un site frauduleux, vous ne pourrez faire jouer ni le vol ni le piratage. S'agissant du détournement, il vous faudra, pour être considéré comme une victime, réunir trois conditions : 
- être victime d’un escroquerie (facile à prouver), 
- ne pas connaitre le montant exact de la transaction (dans le cas où le site a prélevé plus que d’habitude) 
- le montant est démesuré par rapport à vos habitudes (votre commande atteint des centaines d’euros alors qu’en général vous achetez un T-shirt à la fois). Ce qui est le plus difficile à prouver.  

CONSERVEZ TOUTES LES PREUVES 

Une fois la commande finalisée, vous recevez plusieurs confirmations par emails : création du compte, confirmation de commande, confirmation de paiement, préparation du colis etc. Conservez ces emails dans votre messagerie jusqu'à réception du colis. Après réception, archivez la facture éventuellement envoyée par email ou disponible dans votre compte client.

 
Au moment de payer

- ne payez que sur une page sécurisée, facilement reconnaissable grâce au S de HTTPS qui s'affiche au début de l'adresse ou grâce au cadenas affiché dans la barre d'adresse 
- n'inscrivez jamais votre numéro de carte bancaire sur un formulaire simple ou dans un e.mail 
- utilisez un moyen de paiement alternatif : 
• en ouvrant un compte Paypal (à qui vous confiez votre numéro de carte bancaire) 
• en effectuant, quand c'est possible, mais plus long, un virement bancaire en ligne 
• en utilisant une carte de crédit prépayée (transaction soumise à des frais) 
• en utilisant une e-carte (ou carte virtuelle) proposée par les banques qui vous proposent de créer des numéros de cartes virtuelles pour un certain montant ou à chaque paiement 
- activez 3D Secure, un protocole sécurisé de paiement sur Internet proposé par les banques qui consiste à s’assurer, lors de chaque paiement en ligne, que la carte est utilisée par son véritable titulaire. Celui-ci doit alors fournir un mot de passe (de plus en plus il s'agit d'un code envoyé par la banque au moment de la transaction) 
- ne mettez jamais vos informations de paiement en mémoire comme vous le proposent les sites marchands 
- vérifiez votre compte, après tout achat sur Internet, et que chaque débit porté votre compte en ligne correspond bien à des achats réellement effectués. 

Vérifier le colis

Une fois le colis réceptionné, vérifiez-en l'état extérieur (faites une photo en cas de problème s'il ne vous est pas remis en main propre), puis le contenu. 
En cas de problème, contactez rapidement le site pour retourner le produit ou faire une réclamation, dans les temps impartis pour pouvoir le faire.